Newsletter #17

Newsletter #17

 

Sommaire :

  •  L’analyse des causes profondes.
  •  Mettre en place en CREX.
  •  L’insuffisante limitation de l’isolement et de la contention.
  •  L’ANSM actualise les bonnes pratiques de pharmacovigilance.
  •  La culture de l’erreur apprenante.
  •  « Experience patient ».
  •  Les autorisations sanitaires.
  •  IQSS : Recueils des indicateurs de qualité et de sécurité des soins.

Edito :

3 thématiques abordées dans cette newsletter : La gestion des risques / L’expérience patient / Les nouveautés en matière d’autorisation sanitaire.
En matière de gestion des risques, voyez :

  • Le nouvel outil pour l’analyse des causes profondes proposé par le CPIAS Nouvelle-Aquitaine et le CPIAS Occitanie pour investiguer les ISO, pour tout type de chirurgie. A ce titre, nous proposons une action de formation sur la mise en place de CREX et d’analyses des causes profondes en établissements (format : 1 jour + 1 jour quelques mois après pour retour d’expériences et réajustements).
  • Une enquête qui pointe l’insuffisante limitation de l’isolement et de la contention en hôpitaux et Ehpad.
  • L’ANSM actualise les bonnes pratiques de pharmacovigilance.

 

Sur le thème de la culture de l’erreur apprenante, Focus Qualité organise avec le groupe Euris un atelier-rencontre le 25 avril 2018 matin à Pau, avec la présence d’intervenants de l’ARS-NA, de l’ADAPEI et du CCECQA. Le projet est d’écrire ensemble un livre blanc sur ce thème, en mettant en lumière les pratiques du secteur sanitaire et médico-social. Inscrivez-vous jusqu’au 11 avril.

En matière d’expérience Patient, un petit tour au Québec, avec les grands traits de l’évolution des enquêtes de type « expérience patient » dans le document élaboré par l’Institut de la statistique au Québec. A noter que notre prochain PUBLI relatera l’expérience du CHGR de Rennes en matière de mise en oeuvre de la méthode du patient traceur.

Pour finir, un texte précisant les modifications apportées par le décret n°2018-117 du 19 février 2018 en matière d’autorisations sanitaires avec notamment la prise en compte de critères de qualité lors de l’examen des demandes.